Bluetooth : la faille de sécurité de nos appareils connectés ?

Le Bluetooth est un protocole très largement utilisé à travers le monde, c’est d’ailleurs probablement une technologie que vous usez au quotidien. Il s’agit d’une suite de protocoles sans-fil de faible portée (environ 10 à 15 mètres) qui permet de relier un hôte à d’autres hôtes ou à des périphériques de type imprimante, périphériques locaux (souris, claviers, écouteurs) ou encore la synchronisation de données. Les hôtes qui utilisent cette technologie Bluetooth sont principalement les petits appareils portables tels que les smartphones, téléphones, ordinateurs, PDA, netbooks, laptops ou encore tablettes.

Cette technologie, bien que très répandue, n’en reste pas moins extrêmement vulnérable car il existe des hacks inquiétants qui peuvent prendre le contrôle à distance de nos appareils Bluetooth, sans que nous ne nous en rendions compte la plupart du temps.

Les failles de sécurité de nos appareils connectés par Bluetooth

Des experts en sécurité ont récemment mis en lumière l’existence de failles au sein du protocole Bluetooth susceptibles d’affecter tous les appareils équipés. Des échanges d’informations et de données sont en effet continuellement opérés sur ce réseau et sont donc soumis à des menaces dites génériques. Nos données peuvent ainsi être interceptées, écoutées ou même attaquées, la connectivité saturée puis interrompue, etc.
Les enjeux de sécurité sont largement sous-estimés, le Bluetooth étant une technologie très largement exploitée et distribuée par les fabricants puis utilisée par les masses sans réelle connaissance de ses failles et de ses risques. Des menaces spécifiques au protocole Bluetooth copient les attaques qui touchent les environnements de types Wifi ou Internet et fragilisent nos appareils au quotidien : Bluejacking, Blueprinting, Scanner ou encore Hijacking.
Les innovations technologiques ont du mal à faire face à l’apparition constante de ces menaces qui sont sans cesse développées par des pirates de plus en plus expérimentés. Il existe néanmoins quelques astuces et gestes simples pour s’en prémunir, à défaut de s’en protéger définitivement.

Conseils et gestes simples afin de se protéger des dangers et des failles de la connectivité Bluetooth

Certaines mauvaises pratiques des utilisateurs favorisent la vulnérabilité des appareils connectés en Bluetooth : activation continue du protocole, codes PINs non personnalisés (qui restent en 0000 ou 1234), mauvais réflexes en cas de sollicitation inattendue, etc.

Commencez pas éviter ces mauvais gestes : ne restez pas connectés en Bluetooth lorsque vous n’en avez pas l’utilité, personnalisez votre code PIN afin d’éviter aux pirates d’accéder facilement à vos données et méfiez-vous des messages (SMS, spams) ou sollicitations suspectes et inconnues. Vous pouvez également désactiver l’appairage par WPS sur votre box, fonctionnalité activée par défaut, et vous assurer que vos appareils sont mis à jour régulièrement. Chaque fois que vous vous connectez sur vos comptes différents (réseaux sociaux, banques en ligne, mails, sites commerciaux, etc), n’oubliez pas que votre appareil enregistre et stocke vos données et identifiants, une mine d’or pour les hackers ! Certains sont même capables de vous voir et de vous écouter à travers les capacités audio et vidéo de vos appareils ! Soyez donc vigilants, à commencer par des gestes simples qui peuvent vous protéger et effectuez des mises à jours régulières sur vos appareils afin de les prémunir des menaces déjà existantes.