À quoi sert un pare feu ?

Lorsque vous entendez parler de sécurité informatique, il y a des mots qui reviennent souvent : « antivirus », bien sûr, mais aussi « pare feu » ou « firewall » (son équivalent en anglais). Mais alors, qu’est-ce donc que ce « mur de feu », si l’on s’en tient à la traduction littérale ? Il s’agirait en fait plutôt d’un mur coupe-feu, un rempart étant là pour servir de protection à votre ordinateur contre d’autres appareils qui partageraient la même connexion. Regardons donc d’un peu plus près en quoi consiste ce « mur ».

Le fonctionnement du pare feu

L’objectif d’un pare feu est de contrôler le flux d’information circulant entre votre ordinateur et Internet. Pour ce faire, le pare feu entreprend d’examiner l’ensemble de ces informations afin d’évaluer si elles sont conformes à ses règles de filtrage ; selon qu’elles se révèlent l’être ou non, ces dernières se verront autoriser ou refuser l’accès à votre ordinateur. Le pare feu peut donc s’avérer efficace aussi pour empêcher des vols d’informations dans votre système que tout autre type d’intrusions.

Les règles de filtrage du pare feu

La pare feu va se charger de filtrer les flux d’informations convergeant vers votre ordinateur en fonction de règles et critères fixés par l’éditeur, mais aussi, par vous-même, si vous souhaiter en ajouter. Ainsi fixées, ces règles vont permettre au pare-feu de :

  • Sélectionner des données jugées confidentielles comme vos différents mots de passe, mais aussi vos numéros de cartes de crédit ou autres documents sensibles
  • Empêcher la communication de certaines de vos informations personnelles à des sites web, tel que votre adresse mail ou votre pays de résidence
  • Interdire aux sites Internet que vous visitez de déposer des informations sur votre appareil, à l’image des cookies et autres éléments permettant de tracer par la suite votre activité sur la toile

Les risques encourus à se passer de pare feu

Vous le savez peut-être, chaque ordinateur connecté possède sa propre adresse Internet qui se matérialise par une série de chiffres destinés à l’identification de votre connexion. Bon nombre de hackers procèdent en balayant de façon aléatoire des plages de chiffres correspondant à des adresses Internet possibles dans l’espoir de détecter une faille dans l’une d’entre elles. Le pare feu – ce rempart, rappelez-vous – empêche précisément la détection d’une faille et vous alerte même en cas de balayage visant votre ordinateur.

Il est cependant important de préciser que l’utilisation d’un pare feu n’exclue pas celle d’un antivirus, seul outil à même de scanner votre ordinateur afin d’y débusquer des codes malveillants. Pare feu et antivirus vont donc de pair et eux seuls, utilisés conjointement, peuvent assurer efficacement la sécurité de votre appareil. Privilégiez donc les logiciels antivirus intégrant un logiciel de pare feu ou installez les deux !